« Back to Where We Work

change language in English

Côte d'Ivoire

En Côte d’Ivoire, s’emploie à renforcer les systèmes de santé et seconde l’action nationale de lutte contre le VIH/sida.

En 2003, l’ICAP a entamé un partenariat avec le gouvernement de la Côte d’Ivoire pour accompagner la politique de prévention ciblée sur la famille, les soins et le traitement du VIH/sida. L’ICAP prend désormais en charge, dans onze districts, la mise en œuvre de programmes VIH/sida, en privilégiant le renforcement des capacités et l’amélioration de la qualité sur le long terme. L’éventail actuel de ce partenariat comprend des projets de formation en soins infirmiers et obstétricaux.

Projets en cours

La Prévention du VIH/sida, Soins et Traitement

L’ICAP coopère au niveau national avec le ministère de la Santé et les autorités sanitaires dans les régions d’Abidjan 2, Agneby-Tiassa Me et Loh Djiboua, pour développer ses capacités au niveau national, régional et local ; renforcer l’activité de conseil et les tests VIH, le traitement et la prévention de la transmission mère-enfant (PTME), le traitement et les soins pédiatriques pour les adultes et les enfants ; appuyer et renforcer les soins intégrés pour tuberculose/VIH, l’interdépendance et l’adhésion, les systèmes de suivi et évaluation (S & E) et les laboratoires (financement par le PEPFAR par l’intermédiaire du CDC).

Renforcement des Capacités des Soins Infirmiers et Obstétricaux

En renforçant la compétence des individus, des institutions et des réseaux pour développer, améliorer et maintenir le personnel de soins infirmiers et obstétricaux en Côte d’Ivoire, ICAP améliore le niveau de santé de la population. En partenariat avec l’Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS), l’une des institutions nationales de formation infirmière, ICAP pourvoie à la formation initiale des infirmières et des sages-femmes aux soins et traitement du VIH. L’ICAP améliore également la compétence des infirmières et des sages-femmes formées à mener et soutenir des initiatives d’amélioration de la qualité à fort impact (financement par le PEPFAR via l’AFHR).